Raison principale, le manque de liquidités : un répondant sur six délègue le cautionnement de son loyer

Enquête représentative de comparis.ch sur la caution locative


  • 17 % des locataires suisses détiennent une assurance caution de loyer
  • 81 % des personnes déposent leur caution sur un compte bancaire bloqué
  • La caution face à la barrière de rösti : un locataire romand sur trois détient une assurance garantie de loyer, contre 11 % en Suisse alémanique
  • Un cinquième des locataires privilégierait aujourd'hui une assurance caution de loyer

Zurich, le 16 mars 2017 – En Suisse, pays de locataires, la caution de loyer est un vif sujet. Un locataire qui investit un nouvel appartement doit déposer jusqu'à trois mois de loyer. Depuis quelques années, il est aussi possible de souscrire une assurance caution de loyer moyennant une prime annuelle. Elle se présente comme une garantie et remplace le virement sur un compte bancaire bloqué. Via un sondage représentatif, comparis.ch a mené l’enquête pour savoir si les locataires font déjà usage de cette possibilité et pour recueillir leur avis sur la question.

Le manque de liquidités, raison principale pour une assurance caution de loyer
Globalement, 81 % des sondés ont déposé leur caution sur un compte bancaire tandis que 17 % ont opté pour une assurance caution de loyer. Un répondant sur deux (52 %), qui a souscrit une assurance caution de loyer, a expliqué son choix par le manque de moyens financiers liquides pour le cautionnement de son loyer. 28 % des locataires pensent qu’une assurance est l’option la moins chère à plus long terme et 27 % des personnes interrogées disent préférer disposer librement et en tout temps de cette somme ou en avoir besoin ailleurs (26 %).

En matière de caution, la barrière de rösti se fait nettement sentir
Comparé à la Suisse alémanique (11 %) et au Tessin (14 %), la part de locataires détenant une assurance caution de loyer est sensiblement plus élevée (37 %). De plus, 45 % des Suisses romands ont été priés d’apporter la caution maximale, trois mois de loyer, tandis que leurs compatriotes alémaniques (47 %) et tessinois (40 %) n’ont dû laisser que deux mois de loyer.

Une personne sur cinq détenant un compte de dépôt préfèrerait une assurance caution
Parmi les sondés détenant un compte de dépôt classique, 22 % de personnes ont déclaré qu’elles privilégieraient aujourd'hui une assurance caution de loyer. Les foyers d’un revenu jusqu’à 4000 francs, notamment, opteraient à 40 % pour une assurance. La majorité des répondants préféraient avoir cet argent à disposition ailleurs que de le déposer sur un compte bancaire de cautionnement. Parmi les ménages aux revenus supérieurs à 8000 francs, la principale raison avancée est la volonté de ne pas déposer cet argent sur un compte peu ou pas rémunéré.

L’Espace immobilier de comparis.ch avec ses plus de 130 000 annonces de biens à louer ou à acheter tirées des 17 plus grands portails immobiliers constitue le moteur de recherche immobilière le plus vaste de Suisse.

Enquête réalisée en mars 2017 par l'institut d'études de marché Innofact AG pour le compte de comparis.ch auprès d'un échantillon de 1043 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage est représentatif des locataires suisses. Ont été interrogées les personnes qui louent un appartement ou une maison.

Pour plus d’informations
Nina Spielhofer
Porte-parole Immobilier & Maison
Téléphone : 044 360 53 91
Mobile : 079 390 43 34

Courriel : media@comparis.ch
www.comparis.ch

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch