Hypothèques : record de taux bas à nouveau battu

comparis.ch sur le Baromètre des Hypothèques au quatrième trimestre 2014


La chute libre des taux sur le marché hypothécaire suisse s'est poursuivie au même rythme jusqu'à la fin de l'année. Depuis le mois de novembre, les taux de référence pour les hypothèques à taux fixe sont même inférieurs au plus bas historique de 2012. C'est ce que révèle le dernier Baromètre des Hypothèques du comparateur sur Internet comparis.ch. Au cours du dernier trimestre 2014, il était possible, avec une bonne négociation, d'atteindre des taux sous la barre des 1,2 % pour des échéances à 10 ans.

Zurich, le 13 janvier 2015 – Le marché hypothécaire suisse a été marqué, au cours de l'année qui vient de s'écouler, par des discussions politiques au sujet de critères d'attribution plus stricts. En dépit des exigences elles-mêmes plus strictes, comme par exemple en matière d'amortissement, le ralentissement redouté n'a pas eu lieu. Au contraire, la politique de taux bas générale a gratifié les acquéreurs immobiliers d'un climat qui reste particulièrement favorable en Suisse. La nouvelle année démarre elle aussi avec des conditions extrêmement propices aux preneurs d'hypothèques. « En décembre, la banque nationale a pris la décision d'exiger des banques un intérêt négatif dès le 22 janvier. Cela se répercute de façon positive sur les conditions hypothécaires », déclare Marc Parmentier, expert bancaire chez comparis.ch.

En chute libre
L'année 2014 avait tout d'abord commencé par une surprise : les taux d'intérêt pour les hypothèques à taux fixe étaient à nouveau à la baisse au cours du premier trimestre 2014 – après une remontée enregistrée sur l'année précédente. Les hypothèques à taux fixe sur 10 ans démarrèrent en janvier 2014 à 2,7 % pour atteindre en fin d'année, après un véritable décrochage, un nouveau plus bas historique situé à 1,8 %, comme le montre le Baromètre des Hypothèques de comparis.ch.

Une courbe similaire a pu être observée pour les hypothèques à taux fixe sur 5 ans. Partant de 1,8 % en début d'année, leurs taux d'intérêt affichaient également un niveau particulièrement faible à 1,3 % à la fin décembre. Ils se situent désormais au même niveau que les hypothèques à taux fixe sur 1 an. 
 

Grafique 1Source : comparis.ch


Hypothèques recherchées : échéances à long terme

Du côté de la demande, la tendance vers des échéances à long terme pour les hypothèques à taux fixe s'est renforcée au cours de l'année dernière. Si seulement 63 % des demandes d'hypothèques à taux fixe concernaient des échéances longues en début d'année, leur part à grimpé à 85 % au quatrième trimestre. Du même coup, la part des échéances à court et moyen terme est passée à, respectivement, 1 % et 14 % au quatrième trimestre. 


Grafique 2Source : comparis.ch

Plutôt Libor ?
Nombreux sont donc les acquéreurs immobiliers à se poser la question de savoir si, au vu des conditions actuelles, une hypothèque Libor ne serait pas préférable à une hypothèque à taux fixe. Cette solution a l'avantage de présenter des taux d'intérêt encore plus bas, de ne pas mener à des engagements à long terme et, surtout, de ne pas obliger à refinancer en période de taux élevés. Les emprunteurs qui spéculeraient sur le fait de pouvoir basculer rapidement vers une hypothèque à taux fixe en cas de forte augmentation des taux Libor risquent toutefois d'être surpris. En effet, dès que le Libor augmente, les hypothèques à taux fixe grimpent également de façon significative.

« Un emprunteur qui veut pouvoir dormir sur ses deux oreilles pour les années à venir et profiter de la faiblesse record des taux, préfèrera aujourd'hui une hypothèque à taux fixe à moyen ou long terme », conseille Marc Parmentier, expert bancaire chez comparis.ch. Parce qu'en fin de compte, l'écart de taux actuel entre une hypothèque Libor et une hypothèque à taux fixe à 7 ans, par exemple, ne s'élève plus qu'à environ un quart de point de pourcentage. Les avantages à court terme que représentent une hypothèque Libor sont donc limités – à moins que les taux ne connaissent une reprise à moyen terme.


Origine des données de comparis.ch
Les données concernant les taux d'intérêt s'appuient sur les taux de référence de quelque 65 établissements de crédit, lesquels sont actualisés quotidiennement et publiés dans l'aperçu des taux. L'analyse a porté, pour les différentes échéances, sur les demandes de financement soumises par des personnes ayant obtenu un conseil indépendant de la société sœur de comparis.ch HypoPlus. L'expérience montre que, dans la plupart des cas, les taux accordés dans les offres sont inférieurs aux taux de référence officiels. Étant donné que les données concernant les demandes et constituant la base de l'analyse ne sont plus les mêmes depuis 2014, il n'est pas possible de faire une comparaison directe avec les périodes précédentes. Le prochain Baromètre des Hypothèques paraîtra début avril 2015.






 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch