Archives communiqués de presse

  • Le temps des onéreux abonnements forfaitaires est révolu

    Les abonnements forfaitaires sont pratiques, mais quelques fois chers et souvent superflus : aujourd’hui, même les utilisateurs toujours en ligne quel que soit le lieu ou l’heure seront intéressés par les formules avec un volume de données limité. Les produits prépayés (prepaid) sont par ailleurs également attrayants pour les utilisateurs hyperconnectés. C'est ce que révèle un comparatif de comparis.ch Afficher l'article ()

  • Malgré des baisses de prix et de tarifs, les primes de l’assurance de base 2019 augmenteront d’environ 4 %

    Les retards de facturation dus à l’intervention du Conseil fédéral dans le tarif médical Tarmed trompent au premier trimestre 2018, faisant croire que la progression des coûts touche à sa fin. Selon Comparis, c’est toutefois principalement le volume consommé en termes de prestations médicales qui fait grimper les coûts, et non les prix. Raison pour laquelle le comparateur sur Internet table sur une nouvelle hausse des primes d’assurance de base, de 4 % environ, pour 2019. Afficher l'article ()

  • Mondial de foot : les alternatives TV à la projection publique

    Pour voir la Coupe du monde de football, il existe différentes alternatives à la retransmission publique des matches. Comparis a étudié les offres TV en Suisse et les a comparées entre elles. Pour le bonheur des fans de football, qui pourront voir les matches simplement depuis leur canapé ou en route. Afficher l'article ()

  • Des primes jusqu'à 56 % moins chères pour les véhicules électriques

    La part des véhicules entièrement électriques sur les routes suisses monte en flèche. Et les primes d'assurance ne sont pas le dernier facteur rendant ces véhicules intéressants. En effet, les primes pour les voitures électriques sont parfois jusqu’à 56 % moins chères que pour des véhicules classiques comparables. Or, la politique en matière de rabais varie fortement entre les prestataires, comme le révèle un récent comparatif d'assurances de comparis.ch. Afficher l'article ()

  • Les Suisses veulent bien plus donner leurs organes

    En Suisse, une à deux personnes décèdent chaque semaine faute de donneurs d’organes. Mais cela n’est pas une fatalité : selon une enquête de comparis.ch, deux tiers de la population suisse se dit en faveur d’un principe selon lequel il faut formuler explicitement son refus du don d’organes. Afficher l'article ()

  • Les femmes requièrent un crédit en cas de nécessité, les hommes pour une voiture

    Pour les femmes, une séparation, un divorce ou le veuvage constituent des risques majeurs d’endettement. Certes, elles contractent nettement moins fréquemment un crédit à la consommation que la gent masculine. Mais le cas échéant, elles sautent plus souvent le pas en cas d’extrême nécessité. Les hommes, pour leur part, requièrent plus souvent un crédit pour une voiture. Voilà ce que révèle une analyse de plus de 30 000 demandes de crédit de comparis.ch. Afficher l'article ()

  • Les pièges de l’aide-ménagère : pas d’assurance accident dans près de la moitié des cas

    En Suisse, une personne sur sept s'accorde les services d’un prestataire pour faire son ménage. Dans deux cas sur trois, ces prestataires exercent une activité indépendante. Point sensible : près de la moitié des clients ne souscrivent pas d’assurance accident pour ces aides à domicile. Et ils sont un quart à ne pas déclarer les personnes effectuant leur ménage auprès des assurances sociales. Une pratique qui, en cas d’accident, peut se transformer en véritable piège. Afficher l'article ()

  • Trois quarts des locataires ne sont pas satisfaits de leur appartement

    En Suisse, 76 % des locataires sont mécontents de leurs conditions de logement. Mauvaise isolation phonique, frais et défauts en sont les principales raisons. Des désagréments auxquels s'ajoutent des facteurs externes comme l’imposition, le niveau de bruit et le voisinage. Afficher l'article ()

  • Prévoyance : répartir ses avoirs même modestes sur plusieurs comptes 3a est intéressant

    Pour la première fois, un comparatif de comparis.ch montre qu’il est intéressant, tous cantons confondus, de répartir son avoir de pilier 3a sur plusieurs comptes et de le retirer suivant le principe du splitting. Un retrait même de 70 000 francs permet d’économiser en moyenne 21 % d’impôts en détenant trois comptes. Afficher l'article ()

  • Un quart des locataires souhaite déménager - mais n'en a pas la possibilité

    En Suisse, 26 % des locataires souhaitent déménager mais n'en ont pas la possibilité, notamment pour des raisons financières. On observe une barrière de roesti : l'obstacle au déménagement est particulièrement de taille pour les Romands. Mais généralement, les Suisses sont plutôt mobiles. En effet, 55 % des locataires ont déménagé au cours des cinq dernières années. Cette évolution dynamique devrait se poursuivre. Afficher l'article ()

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch