Téléphone mobile compris dans l’abonnement : même plus cher, les Suisses n’en démordent pas

Analyse Comparis sur le coût de la téléphonie mobile en Suisse


Les mobiles à tarif réduit renchérissent les abonnements. En Suisse, deux tiers des personnes utilisant un mobile attachent pourtant de l’importance à un appareil « subventionné », les jeunes et les personnes avec un faible niveau de formation étant particulièrement concernés. Cela dit, plus de la moitié des détenteurs d’un mobile profite d’offres de rabais sur les abonnements et ne paie pas le prix fort pour la téléphonie mobile. Voilà le résultat d’une enquête représentative menée par Marketagent pour le compte de comparis.ch.

Zurich, le 6 décembre 2019 – Aujourd’hui, les consommateurs suisses trouvent les téléphones mobiles les moins chers sur Internet. Pourtant, la préférence d’un abonnement avec l'appareil à prix réduit compris dans le package reste bien ancrée dans les esprits. Selon une enquête représentative menée par Marketagent pour le compte du comparateur sur Internet comparis.ch en Suisse romande et en Suisse alémanique, ce type de produit combiné est toujours plutôt voire très important aux yeux de 65,5 % des consommateurs.

Une affirmation avant tout partagée parmi les moins de 30 ans, qui représentent 70,2 % des réponses. Le groupe des plus de 50 ans ne sont pas en reste, avec 61,3 % de voix favorables à une formule abonnement plus appareil. Le package avec l’abonnement séduit aussi davantage les personnes ayant un faible niveau de formation (80,3 %) que les personnes au bénéfice d’une formation de niveau moyen (66,9 %) ou élevé (60,9 %). On note aussi que cet argument intéresse davantage de consommateurs en Suisse romande (75,5 %) qu’en Suisse alémanique (62,1 %).

« Les smartphones haut de gamme sont devenus de plus en plus chers ces dernières années. Il est alors compréhensible que les consommateurs souhaitent obtenir l’appareil de leur choix à moindre coût », commente Jean-Claude Frick, expert Télécom chez Comparis.

Moins d’une personne sur deux paie le prix fort pour la téléphonie mobile

L’association de l’appareil et de l’abonnement fait, certes, augmenter in fine les frais mensuels de téléphonie mobile, mais seulement quand le client paie le prix fort – ce qui n’est souvent pas le cas. En effet, moins de la moitié des personnes interrogées (39,2 %) paie le prix complet pour l’utilisation du mobile.

De plus, 30,5 % ont opté pour une offre combinée. Ces packages sont avant tout le choix des générations au-delà de 30 ans. Les jeunes, en revanche, tirent plus souvent profit d’offres spéciales ponctuelles (32,5 %), comparativement aux 30-49 ans (24,4 %) et aux plus de 50 ans (22,7 %). Dans l’ensemble, environ un quart des personnes utilisant un mobile profitent des offres spéciales ponctuelles.

Plus de 100 promotions chez les opérateurs mobiles en 12 mois<\h4>

L’analyse Comparis des abonnements de téléphonie mobile révèle aussi l'existence de nombreuses promotions. Au total, les opérateurs de téléphonie mobile ont mis 103 offres sur le marché au cours des 12 derniers mois. En outre, on a observé 17 nouveaux abonnements et 10 modifications de prix et/ou de volume de prestations. Par ailleurs, deux nouveaux opérateurs, Lidl et green.ch, ont fait leur entrée sur le marché suisse avec des réseaux virtuels (MVNO).

« La majeure partie des promotions sur les abonnements correspond à des réductions de prix limitées dans le temps. En deuxième position, on trouve les offres exceptionnelles forfaitaires destinées à la Suisse, suivies de packs d’itinérance plus grands au même prix », observe Jean-Claude Frick.

Plus de 50 % des personnes n’ont encore jamais réclamé de réduction

« Le marché des télécommunications suisse est très concurrentiel. Pour gagner de nouveaux clients, il faut les prendre sur la concurrence – ce qui fonctionne le mieux avec des promotions. La prospection commerciale est très agressive. Si tel n’était pas le cas, le nombre de personnes payant le prix fort serait sans doute plus élevé », conclut J.-C. Frick. L’enquête confirme aussi une grande inertie sur le marché des télécom :

Malgré les nombreuses promotions, seulement 39,1 % des détenteurs de téléphone mobile ont déjà réclamé une réduction à leur opérateur ; dont seulement 19,7 % plus d’une fois. Les femmes sont également plus réservées que les hommes : 64,4 % d'entre elles ne se sont encore jamais renseignées sur un rabais (contre 57,6 % des hommes).

« Le client fidèle de longue date est le dindon de la farce, car les promotions sont presque exclusivement destinées aux nouveaux clients. Les personnes qui ne se renseignent pas activement sur des promotions et qui menacent éventuellement de résilier leur contrat, repartent les mains vides.

Méthode

L’enquête représentative a été réalisée par l'institut de sondage et d'études de marché Marketagent pour le compte de comparis.ch auprès d'un échantillon de 1000 personnes issues de Suisse romande et alémanique. Le sondage a eu lieu en novembre 2019.

Plus d’informations
Jean-Claude Frick
Expert Numérique
Téléphone: 044 360 53 91
Courriel : media@comparis.ch
comparis.ch

 

À propos de comparis.ch
Avec plus de 100 millions de visites chaque année, comparis.ch compte parmi les sites Internet les plus consultés de Suisse. L’entreprise compare les tarifs et les prestations des caisses maladie, des assurances, des banques et des opérateurs télécom. Elle présente aussi la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile et l’immobilier. Avec ses comparatifs détaillés et ses analyses approfondies, elle contribue à plus de transparence sur le marché. comparis.ch renforce ainsi l’expertise des consommateurs à la prise de décision. Entreprise créée en 1996 par l’économiste Richard Eisler, comparis.ch emploie aujourd’hui quelque 180 collaborateurs à Zurich.

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch