Une meilleure transparence sur les conséquences financières de la réforme : quels seront les effets à l’échelle individuelle ?

comparis.ch lance le simulateur de votation pour la Prévoyance vieillesse 2020


Le 24 septembre, la Suisse se prononcera sur la Prévoyance vieillesse 2020, l’un des plus grands et plus importants projets de réforme de ces dernières années. À l’occasion de la votation à venir, comparis.ch a développé en collaboration avec le professeur Dr. Lukas Müller de l’Université de Saint-Gall le simulateur de votation Comparis, qui présente les répercussions de la réforme à l’échelle individuelle.

Zurich, le 17 août 2017 – La campagne sur la réforme des retraites bat son plein. Après d’âpres discussions, le compromis trouvé sera soumis au vote populaire dans quelques semaines. Un objet compliqué, qui représente un défi même pour les experts. comparis.ch a donc développé, en collaboration avec le professeur Dr. Lukas Müller de l’Université de Saint-Gall, un simulateur permettant à chacun de voir en toute transparence quelles seront les répercussions de la Prévoyance vieillesse 2020 – soit l’effet sur les cotisations et les retraites individuelles.

Le simulateur de votation révèle les répercussions de la réforme à l’échelle individuelle

À la différence des exemples de calcul existants sur Internet, le simulateur de votation montre les effets de la réforme de manière plus précise, pour chaque personne individuellement. « Le simulateur de votation permet de calculer les répercussions de la réforme sur une base individuelle », explique M. Müller. En donnant simplement quatre informations – le sexe, l’âge, le revenu et la LPP – il est possible de savoir si l'équation de cotisations et de rentes plus élevées se solde par un résultat positif ou négatif. Sont également pris en compte les cotisations AVS qui dépendent du revenu et la taxe sur la valeur ajoutée. M. Müller ajoute que « les résultats obtenus via notre simulateur en sont d’autant plus précis et plus fiables, par rapport à des calculs statiques, par exemple ».

« En lançant le simulateur de votation, nous souhaitons contribuer à un débat politique plus objectif », déclare Felix Schneuwly, Head of Public Affairs chez comparis.ch. Néanmoins, comparis.ch ne donne aucune indication de vote. « Nous souhaitons créer la transparence afin que, avant la votation, tout un chacun sache quelles seront les conséquences financières de l’objet dans son cas », ajoute Felix Schneuwly.

La contribution de tous

Concernant la votation à venir, l’expert est toutefois d'avis qu’il faut conserver une vue d’ensemble. « Voter en fonction d'avantages et d’inconvénients purement individuels serait un choix trop restrictif. Il faut la contribution de tous pour garantir la prévoyance vieillesse sur le long terme », résume Felix Schneuwly.

Le financement de la prévoyance vieillesse ne sera plus assuré à moyen ou long terme – un fait que quasiment plus personne ne remet en doute. Après deux tentatives de réforme échouées depuis le tournant du millénaire, le besoin de réforme est particulièrement élevé. Felix Schneuwly déclare : « Si l’objet n’est pas accepté en septembre, le Conseil fédéral et le parlement devront rapidement élaborer une nouvelle réforme qui saura passer la rampe ».

Simulateur de votation Comparis


Méthode

Le simulateur de votation Comparis se fonde sur le projet de réforme Prévoyance vieillesse 2020 adopté par le Parlement le 17 mars 2017 et soumis à la votation populaire du 24 septembre 2017. Le simulateur de votation Comparis n'est pas lié à un quelconque intérêt financier ou une quelconque prise d’influence politique. Pour en savoir plus sur la méthode employée dans le simulateur de votation, cliquez ici.

 

Pour plus d’informations

Felix Schneuwly
Head of Public Affairs
Mobile : +41 79 600 19 12
felix.schneuwly@comparis.ch

Prof. Dr. Lukas Müller
Professeur adjoint Université de Saint-Gall
Téléphone : +41 71 224 76 05

lukas.mueller@unisg.ch

 

À propos de Lukas Müller
Le professeur Dr. Lukas Müller (1982) est professeur adjoint en management et réglementation à l’Institut für Accounting, Controlling und Auditing de l’Université de Saint-Gall (ACA-HSG). Après ses études de gestion à l’université de Saint-Gall et un doctorat sur le rapport des engagements de prévoyance, Dr. Lukas Müller a travaillé plusieurs années auprès d’un des prestataires majeurs dans le domaine du conseil en prévoyance professionnelle à Zurich. Il est aujourd'hui, entre autres, membre du conseil de fondation de la caisse de pension de Saint-Gall (sgpk).


À propos de comparis.ch
Avec plus de 20 millions de visiteurs chaque année, comparis.ch compte parmi les sites Internet les plus consultés de Suisse. L’entreprise compare les tarifs et prestations des assurances, telles que les caisses maladie, des banques et des opérateurs télécom. Elle présente aussi la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile et l’immobilier. Avec ses comparatifs détaillés et ses analyses approfondies, elle contribue à plus de transparence sur le marché. comparis.ch renforce ainsi l’expertise des consommateurs à la prise de décision. Entreprise créée en 1996 par l’économiste Richard Eisler, comparis.ch emploie aujourd’hui quelque 150 collaborateurs à Zurich.

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch