Archives communiqués de presse

  • Contre 50 francs, les Suisses seraient prêts à fournir aux assureurs les données relatives à leur santé

    Aujourd’hui, 9 % des Suisses livrent d’ores et déjà à leur assurance des données concernant leur santé provenant de leur smartphone ou de leur bracelet d'activité physique (fitness tracker). Ils sont même 70 % d’utilisateurs à pouvoir envisager de transmettre ces données à leur compagnie d'assurance dès une récompense de 50 francs par mois, relève une enquête représentative menée par Marketagent pour le compte de comparis.ch. Afficher l'article ()

  • Plus de 90 % d’écart de primes dans l'assurance RC automobile obligatoire

    Dans l’assurance responsabilité civile automobile, les prestations sont prescrites par la loi. Mais pas les prix. En effet, une analyse Comparis relève des différences de primes allant jusqu’à 91 % environ. Par ailleurs, les assureurs directs sont généralement moins chers – avec toutefois, là encore, 25 % d’écart de prix pour une même prestation. Afficher l'article ()

  • Barrière de rösti : Romands et Tessinois consomment nettement plus de TV en replay que les Alémaniques

    Romands et Tessinois consomment plus de TV en replay que les Alémaniques. Telles sont les conclusions d’une enquête représentative de comparis.ch. De plus, face à Youtube et aux radios privées, les programmes publics demeurent les sources privilégiées de contenus radio et TV. Par ailleurs, les Suisses continuent à regarder la télévision principalement sur leur appareil du salon. C'est aussi sur celui-ci que l’on regarde le plus en streaming. Afficher l'article ()

  • En Suisse, on croit toujours plus souvent en l’avenir du porte-monnaie numérique

    Le paiement sans espèces gagne du terrain : le niveau d’acceptation du paiement mobile s’est renforcé, surtout pour les paiements de pair à pair (P2P). Et les Suisses sont toujours plus nombreux à penser que le paiement via smartphone s’imposera pour devenir la norme. Tels sont les résultats d’une enquête représentative de comparis.ch. Afficher l'article ()

  • Pilier 3a : pour la classe moyenne inférieure, le versement maximal n’est pas intéressant dans certains cantons

    Dans le contexte actuel de taux bas, les versements au pilier 3a sont intéressants pour la réduction fiscale dont bénéficient les épargnants. Cependant, cela n’est pas toujours vrai pour la classe moyenne inférieure. Car d’une manière générale, le rendement fiscal est plus modeste pour ce groupe que pour celui à revenus plus élevés. De plus, l’économie d'impôts n’atteint pas 1000 francs dans certains cantons, même en versant le montant maximum de 6826 francs. Tel est le résultat d’une analyse de comparis.ch. Le conseil de Frédéric Papp, expert Argent chez comparis.ch : « Au lieu de bloquer l’argent jusqu’à l'âge de la retraite, les épargnants seraient mieux avisés de le placer dans le pilier 3b, accessible librement ». Afficher l'article ()

  • Les loyers culminent à Saint-Moritz

    Le loyer mensuel d’un appartement familial, en plein cœur de Saint-Moritz, coûte près de 3600 francs. Il s’avère ainsi supérieur de plus de 75 % à la médiane cantonale, surpassant même le prix des locations à Genève, réputée centre névralgique de l’immobilier. C’est ce que démontre une analyse de Comparis sur les locations d’appartements dans les lieux de vacances helvétiques. « Il est ainsi parfois impossible, pour les résidents et les actifs, de trouver un logement abordable », déplore Frédéric Papp, expert Argent chez Comparis. Afficher l'article ()

  • Les Suisses se sentent plus fortement menacés par Google et Cie.

    Les craintes des Suisses à indiquer leurs données personnelles sur internet se sont accrues par rapport à 2018. Parallèlement, ils sont plus nombreux à penser que la protection des données est bien réglementée en Suisse. C'est ce que révèle l’Étude de confiance 2019 relative à la sécurité des données que publie comparis.ch Afficher l'article ()

  • Trois quarts des Suisses ou presque cliquent sur la publicité dans les médias pour la faire disparaître

    La publicité dans les médias importune 73 % des Suisses qui jugent les annonces pop-up comme étant les plus empoisonnantes. La publicité radiophonique et les bannières sur les sites d’information sont les mieux tolérées. En ce qui concerne les annonces et les spots publicitaires, 70 % des personnes interrogées tentent de les supprimer ou de les sauter en avance rapide. Telles sont les conclusions d’une enquête représentative de comparis.ch. Afficher l'article ()

  • Les voitures préférées des Suisses : aux Grisons, les cœurs battent pour Subaru, au Tessin pour Fiat

    Les fabricants allemands dominent le classement 2018 des marques automobiles favorites en Suisse. Et pourtant, à chaque région ses préférences. Ainsi, les Romands privilégient les marques françaises, les Tessinois aiment Fiat. Et Subaru est particulièrement apprécié dans les cantons de montagne. Tels sont les résultats d’une analyse réalisée par comparis.ch, la plateforme en ligne d’annonces automobiles la plus vaste de Suisse pour les véhicules neufs et d’occasion. Afficher l'article ()

  • Net mouvement des taux indicatifs pour les hypothèques à taux fixe sur dix ans

    Les taux indicatifs des hypothèques à taux fixe ont connu, pour partie, des reculs significatifs au cours du 4e trimestre 2018. Les baisses les plus marquées ont été enregistrées pour les hypothèques à taux fixe sur dix ans. La demande a été étonnamment forte pour les hypothèques à court terme. Tels sont les résultats du Baromètre des Hypothèques de comparis.ch. Afficher l'article ()

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch