Nettoyage et entretien

Changement des pneus : mode d’emploi, trucs et astuces

CONSEILS
|
Voici quelques trucs et astuces pour changer les pneus sans prise de tête. Photo : iStock / Bobex-73

« D’octobre à Pâques » – voilà la règle pour la période pendant laquelle il est plus sûr de rouler avec les pneus d’hiver. On ne devrait donc reprendre la route avec les pneus d’été qu’après Pâques... Peut-on se fier à cette règle d’or pour savoir quand changer les pneus ? Puis-je le faire moi-même ? Voici les réponses de comparis.ch à ces questions et à d’autres avec de précieux conseils au sujet des pneumatiques.

Tout automobiliste doit, tôt ou tard, se pencher sur la problématique des pneus à changer. Car l’échéance tombe deux fois par an – sur le parking de la maison comme chez le garagiste. Mais quel est, au juste, le bon moment de permuter les pneus ?

Quand changer les pneus de la voiture ?

Les raisons pour lesquelles il est recommandé de changer les pneus de la voiture sont diverses et variées :

Troquer les pneus d’été pour les pneus d'hiver

En Suisse, contrairement à d’autres pays, il n’y a pas d’obligation de chausser les pneus d’hiver en général. Toutefois, chaque automobiliste est tenu d’équiper sa voiture en fonction des conditions météorologiques et de s’assurer que son véhicule soit en parfait état de marche. Selon la règle d’or, il est recommandé de rouler en pneus d'hiver d’octobre à Pâques. Un principe qui ne doit toutefois pas être pris au pied de la lettre, car les caprices de la météo peuvent, parfois, imposer de troquer plus tôt que prévu les pneus d’été contre les pneus d'hiver. L’Automobile Club de Suisse (ACS) recommande de ne pas attendre les premières chutes de neige mais de monter les pneus dès que le thermomètre tombe à 7 °C (en allemand).

Car si vous circulez avec un véhicule qui n’est pas en parfait état de marche, par exemple en roulant avec des pneus été par temps hivernal, vous risquez des sanctions pénales en cas d'accident. De plus, l’assurance peut alors réduire ses prestations ou faire recours, c’est-à-dire vous demander de rembourser.

Troquer les pneus d'hiver pour les pneus d’été

Pourquoi ne pas conserver les pneus hiver en été, pour ne pas avoir à permuter les pneus ? Voilà une question qui vous a surement déjà traversé l’esprit... Il y a une raison simple à cela :

Les pneus d’été sont fabriqués à partir d’un mélange de gomme différent que les pneus d’hiver. Ce mélange résiste mieux à la hausse des températures extérieures et s’use donc moins rapidement. De plus, la sculpture des pneus été assure une meilleure sécurité par temps de pluie.  

Quant aux pneumatiques dits « toutes saisons », ils sont déconseillés : ils détiennent tant les faiblesses des pneus hiver que des pneus été. En effet, leurs performances ne sont pas comparables à celles des pneus saisonniers lorsqu’ils sont employés durant la période prévue.

Sculpture du pneu usée

Légalement, la sculpture du pneu (modèle été comme hiver) doit avoir une profondeur minimale de 1,6 mm. Mais attention, la sécurité est limitée bien avant : avec une couche de caoutchouc plus fine, la distance de freinage et la traction (conversion de la force motrice du moteur en un mouvement vers l'avant) sont augmentées sur route mouillée. Raison pour laquelle il est recommandé de remplacer les pneus d'été dès une profondeur de sculpture de 3 mm sur la bande de roulement et les pneus d'hiver dès une profondeur de sculpture de 4 mm

Ancienneté des pneus

La profondeur de la sculpture est encore suffisante mais vos pneus ont déjà six à huit ans ? Dans ce cas aussi, il est recommandé de les changer. Car les pneus vieillissent, même quand votre voiture reste immobile la plupart du temps. Avec le temps, la distance de freinage se rallonge et la stabilité des flancs se détériore, avec davantage de risque que le pneu s’endommage sur la route.

Le conseil de Comparis : soyez attentif au numéro DOT (Department of Transportation), qui se trouve généralement sur le flanc droit du pneu – il vous indique l’ancienneté du pneu. Les quatre derniers chiffres correspondent à la semaine et à l’année de fabrication.

Une panne ou un accident

En cas de panne, voire d’accident, il est conseillé de contrôler l’état des pneus et de les changer si nécessaire.

Changement des pneus : mode d’emploi, trucs et astuces

Savoir changer les pneus a bien sûr des avantages. Cela peut par exemple s'avérer utile en cas d’événements inattendus, comme un pneu crevé. Voici donc quatre conseils avisés de Comparis sur le sujet avec le mode opératoire expliqué pas à pas.

Conseil n°1 – Les préparatifs

  • Parquez la voiture sur un sol plat.
  • Prévoyez également suffisamment de place afin de ne pas être gêné pour déplacer les pneus d’un endroit à l’autre et les déposer quelque part.
  • Tirez le frein à main.
  • Mettez la première ; ou la position P sur une voiture automatique.

Conseil n°2 – Les bons outils

Rassemblez tout le matériel dont vous avez besoin :

  • Cric
  • Clé en croix
  • Clé dynamométrique

Conseil n° 3 – À vos pneus !

Dès que vous avez suivi les premières étapes aux conseils n° 1 et 2, vous pouvez commencer avec le changement de pneus à proprement dit :

  • À l’aide d’une clé démonte-roue, retirez les enjoliveurs.
  • Vous pouvez ensuite dévisser diamétralement les boulons de roues, sans toutefois les enlever entièrement. Pour cette manipulation, la voiture peut rester fermement posée sur le sol.
  • Ensuite, installez le cric. La notice d’emploi et les encoches sur le véhicule vous aident à trouver la bonne position pour le cric. Levez la roue à environ 5 cm du sol.
  • Retirez entièrement les boulons, puis la roue entière.
  • Montez les nouvelles roues. Attention : veillez au sens de roulement.
  • Resserrez à nouveau les boulons diamétralement.
  • Abaissez légèrement le véhicule afin de bloquer la roue.
  • Fixez la roue à l’aide de la clé dynamométrique. Attention : veillez aux couples de serrage indiqués par le constructeur. En cas de doute, vous pouvez demander à un spécialiste d'effectuer les manipulations à la clé dynamométrique.
  • Vérifiez la pression des pneus à la station service – vous trouverez une indication dans les tableaux de pressions de gonflage de Continental, par exemple. Attention : parfois, le voyant électronique de la pression des pneus s'allume en changeant soi-même les pneus. Dans ce cas, contactez un spécialiste.

Conseil n°4 – Le bon stockage

Conservez vos pneus dans une pièce au frais et à l'abri de la lumière, comme un garage, une cave ou bien chez le garagiste. Il est conseillé de stocker les pneus avec jante les uns sur les autres en les gonflant davantage et ceux sans jante, côte à côte en veillant à les tourner régulièrement par espaces de quelques mois.  

Faire permuter les pneus de la voiture chez le garagiste ?

Un changement de pneus chez le garagiste peut être onéreux : en Suisse, il faut compter entre 60 et 180 francs selon le prestataire. D’où l’utilité de comparer non seulement les prix des pneus automobiles mais aussi les tarifs des garagistes et des spécialistes en pneumatiques. 

Cela dit, s'adresser au spécialiste comporte bien sûr aussi des avantages :

Avantages

  • Moins de travail : il suffit d’amener la voiture chez le garagiste – le professionnel s’occupera du reste.
  • Stockage : le tarif du garagiste est souvent moins cher si vous faites également faire la permutation des pneus chez lui. Vous évitez ainsi d’avoir à déplacer péniblement vos pneus d’un endroit à l’autre.
  • Pression des pneus : quand vous changez les pneus vous-mêmes, vous aurez peut-être à faire recalibrer les capteurs chez le garagiste. En faisant permuter les pneus chez un professionnel, celui-ci calibrera directement les capteurs pour la pression des pneus.
  • Boulons de roue : un professionnel suit les recommandations du constructeur pour le couple de serrage.
  • De plus, un professionnel pourra remplacer uniquement les pneus. Vous n’aurez alors pas besoin de deuxième jeu de roues complètes mais pourrez conserver les mêmes jantes en été comme en hiver.
  • Autres services : contrôle visuel d’éventuelles détériorations, nettoyage des pneus, équilibrage des roues etc. – autant de services dont peut se charger le garagiste.

Au final, il revient à vous de décider si vous souhaitez changer les pneus vous-mêmes ou laisser le travail au spécialiste.

Notre conseil : si votre choix se porte pour le garagiste, pensez à prendre rendez-vous assez tôt. Car les agendas des spécialistes sont vite remplis dès les premières chutes de neige et vous risquez d'attendre longtemps.