Prévoyance privée

Le plus tôt est le mieux.

Vous souhaitez conserver votre niveau de vie à la retraite ? Souvent, les rentes du 1er et du 2e pilier ne suffisent pas. La solution : épargner via le 3e pilier.


Se faire conseiller sans engagement
Économiser des impôts chaque année grâce au 3e pilier
Mettre ses proches et soi-même à l’abri
Conserver son niveau de vie à la retraite
main-entry-image

Épargner pour aborder l'avenir l’esprit serein

En l'absence d'un troisième pilier, les lacunes financières peuvent être considérables. Par des versements au pilier 3a, vous constituez non seulement un capital vieillesse mais profitez par ailleurs chaque année d’économies d’impôts. En optant pour une assurance, vous vous couvrez de plus contre les risques incapacité de gain, maladie/invalidité ou décès.

La prévoyance en bref

À lire dans notre Magazine

ANALYSES

Pilier 3a : banque ou assurance ?

Les deux systèmes offrent une bonne prévoyance. Une distinction nette entre la solution « banque » et « assurance » n’est importante que si vous avez de grands projets : départ de la Suisse, activité lucrative indépendante, acquisition d’un logement. Plus

Prévoyance privée : tout ce qu’il faut savoir

De la limite d’âge au retrait anticipé, en passant par le splitting : dans notre glossaire, retrouvez l'essentiel sur la prévoyance privée.