Bienvenue en Suisse

Bye bye, mon permis européen !

INFO
|
Vous avez douze mois. C'est au plus tard un an après votre arrivée au pays du chocolat que vous devez changer votre permis étranger pour le permis suisse.

Expatrié en Suisse, puis-je toujours conduire avec mon permis européen ? Dans un premier temps, oui. Mais après ?

Vous avez douze mois. C'est au plus tard un an après votre arrivée au pays du chocolat que vous devez changer votre permis étranger pour le permis suisse. Pour ce faire, adressez-vous au service de la circulation compétent dans votre canton de domicile. Toutes les étapes vers votre nouveau permis avec comparis.ch.

Garder le permis de conduire de son pays d'origine ?
Hélas, ce n'est pas possible. Un permis étranger est renvoyé à l'autorité compétente du pays d'origine. D'où notre conseil : faites faire une copie – même si les données sont enregistrées auprès des autorités suisses, c'est plus sûr.

Ne pas manquer la date fatidique pour le permis
Si au bout de douze mois vous sillonnez toujours les routes suisses avec votre permis étranger, vous roulez sans permis valide. Et cela n'est pas sans conséquence : selon le canton, vous devrez effectuer une course de contrôle ou justifier de votre expérience de conduite. Les choses se corsent si vous n'avez toujours pas de permis suisse au bout de dix ans dans le canton de Zurich. Car dans ce cas, il vous faudra passer l'examen du permis de conduire suisse.

La date de référence qui fait foi est la date d'arrivée qui figure sur votre permis de séjour.

Quelles sont les pièces à fournir pour changer de permis ?

Les pièces suivantes sont à fournir en personne au service de la circulation compétent de votre canton.

  • permis de conduire étranger valide (original)
  • permis de séjour ; les permis au format de carte de crédit doivent être accompagnés d'une attestation de domicile
  • photo d'identité couleur (35 x 45 mm)
  • attestation d'examen de la vue (confirmation sur le formulaire de demande), coût : environ 20 CHF
  • les permis de conduire de catégorie C1, C, D, D1 et TTP ou de catégorie 3 sont soumis à un examen médical, qui doit être effectué par un médecin-conseil.

Dois-je passer un examen du permis de conduire ?
Non, les ressortissants de l'UE et de l'AELE sont dispensés d'une course de contrôle ainsi que d'autres pays, p. ex. les États-Unis, le Canada, Israël et le Japon.

Combien de temps faut-il attendre ?
Généralement une semaine, mais parfois plus. Le canton de Zurich, par exemple, annonce que « Les formalités de changement de permis peuvent dans certains cas être de plus longue durée.  Pendant ce temps, ayez une copie de votre demande sur vous en cas de contrôle de police.

Qu'est-ce que ça coûte ?
Le prix varie entre 80 et 140 CHF selon le canton.

Quelles consignes pour les conducteurs de bus et de poids lourds ?
En tant que professionnel, vous devez être en possession d'un permis suisse dès votre première course de travail sur le territoire.

Je retourne dans mon pays d'origine. Est-ce que je retrouverai mon permis ?
Bien sûr. En changeant votre permis étranger en Suisse, vous ne perdez pas votre autorisation de conduire dans votre pays d'origine. Pas de panique : contrairement à ce qu'on peut entendre ci et là, vous ne risquez pas de devoir repasser le permis. Adressez-vous simplement à l'autorité de la circulation compétente, qui se chargera de toutes les formalités afin que vous ayez à nouveau votre bon vieux permis d’avant.