Paiement

Différences de prix énormes pour le stationnement résidentiel

ANALYSES
| Par Leo Hug |
Photo : iStock / Oleksandr Filon

Comparis a passé à la loupe le prix des cartes de stationnement résidentiel dans les 40 plus grandes villes de Suisse. Les écarts de prix sont monumentaux. Un abonnement annuel est facturé entre 8 et 1080 francs.

Les citadins véhiculés le savent bien : trouver une place de parc n’est pas chose facile et cela coûte cher. C’est pourquoi les villes suisses proposent des cartes de stationnement permanent à leurs habitants. L’analyse de Comparis révèle pourtant que les prix varient fortement d’une ville à l’autre. En effet, les habitants de Riehen (BS) ne déboursent que 8 francs pour une carte annuelle tandis qu’à Wetzikon (ZH), le stationnement résidentiel coûte 1080 francs à l’année. À Rapperswil (SG) en revanche, la carte annuelle de stationnement, au prix de 1000 francs, ne permet de se garer que sur certains parkings et quant à Baar (ZG), la ville ne propose aucune carte de stationnement aux résidents.

Les villes romandes facturent moins

Les cantons romands sont plus généreux avec leurs habitants qui ne disposent pas d’une place de parc privée. Les villes du canton de Genève facturent 200 francs à l’année pour les cartes de stationnement permanent. En 2011, les citoyens et citoyennes de La Chaux-de-Fonds ont décidé à une large majorité que le stationnement résidentiel devait être gratuit. Seul un émolument administratif de 20 francs est exigé. Mais la grille montre qu’il existe aussi des emplacements bon marché pour les automobilistes en quête d’un stationnement résidentiel dans les cantons de Berne et de Bâle-Ville. Avec un montant de 8 francs à l’année, c’est même Riehen qui tient le haut du panier, disposant de l’offre la plus basse.

Ville Prix carte annuelle de stationnement
Baar ZG
Pas de stationnement résidentiel
Wetzikon ZH
1080 CHF
Rapperswil-Jona SG
1000 CHF
Wädenswil ZH*
720 CHF
Winterthour ZH
710 CHF
Lucerne
600 CHF
Coire GR**
600 CHF
Kriens LU
600 CHF
Wil SG
600 CHF
Uster ZH***
540 CHF
Lausanne VD
500 CHF
Dübendorf ZH
500 CHF
Lugano TI
480 CHF
Dietikon ZH
480 CHF
Kreuzlingen TG
420 CHF
Schaffhouse
420 CHF
Fribourg
396 CHF
Saint-Gall
360 CHF
Köniz BE
360 CHF
Zoug
360 CHF
Frauenfeld TG
360 CHF
Renens VD
360 CHF
Emmen LU
350 CHF
Bienne BE
330 CHF
Zurich
300 CHF
Sion VS
300 CHF
Bulle FR
300 CHF
Bâle
284 CHF
Yverdon-les-Bains VD
270 CHF
Berne
264 CHF
Thoune BE
220 CHF
Genève
200 CHF
Vernier GE
200 CHF
Lancy GE
200 CHF
Meyrin GE
200 CHF
Carouge GE
200 CHF
Montreux VD
170 CHF
Neuchâtel NE
110 CHF
La Chaux-de-Fonds NE
20 CHF
Riehen BS
8 CHF

* Option la moins chère pour les résidents de Wädenswil sans abonnement transport : 864 francs (parking de Glärnisch). 
** Limitation à « Oberen Au » en bordure de ville.
*** Aux 60 francs annuels exigés pour le stationnement de jour viennent s’ajouter 40 francs par mois pour le stationnement de nuit.

Impôts élevés, tarifs bas

Selon Leo Hug, expert Taxes et prélèvements chez Comparis, les différences de prix parfois considérables s’expliquent par le fait que « La tolérance vis-à-vis du stationnement permanent est moins une question d’ordre linguistique que fiscal ». Les cantons de Bâle et de Berne notamment, de même que les autres cantons de Suisse romande, comptent parmi les régions prélevant le plus d’impôts. Une situation qui, selon lui, ne tient en rien du hasard puisque « Dans les régions où l’imposition est forte, les gens sont moins disposés à payer des taxes. »

Débats sur les hausses de prix

« Dans la région de Zurich, ainsi qu’en Suisse centrale et orientale, la tendance est à la hausse des prix ou à l’application de restrictions sur l’octroi des cartes », constate L. Hug. En juillet, le conseil municipal zurichois a par exemple soumis une ordonnance à son parlement (en allemand uniquement), laquelle prévoit une augmentation du tarif de la carte de stationnement résidentiel de 300 francs à 780 francs. Wetzikon s’apprête également à changer son système de gestion des places de stationnement, raison pour laquelle aucune carte de stationnement annuelle n’est vendue pour le moment. Le conseil municipal de Lucerne entend attribuer des cartes de stationnement permanent à compter de 2021 uniquement si les résidents concernés sont en mesure d’établir qu’aucune place de parc n’est disponible dans l’immeuble où ils habitent.