Prévoyance

Pilier 3a – N’oubliez pas votre versement !

CONSEILS
|
Il ne reste plus que peu de temps pour faire des économies d’impôts. Photo : iStock Photo : iStock

La prévoyance personnelle gagne de plus en plus en importance et offre par ailleurs des avantages fiscaux. Afin que le versement au 3e pilier arrive bien à temps à l’établissement financier et puisse être déduit des impôts, il est conseillé d’effectuer la transaction avant les fêtes.

Vu la révision nécessaire de l’AVS et la baisse des prestations de prévoyance professionnelle, il n’est pas certain que ces deux premiers piliers permettront effectivement aux épargnants de maintenir leur niveau de vie à la retraite. D’où l’importance croissante donnée à la prévoyance privée (3e pilier). Cela permet, d’une part, de combler les éventuelles lacunes des deux premiers piliers ; d’autre part, d’assurer des besoins supplémentaires – la prévoyance vieillesse ou un voyage, par exemple.


Faire des économies d’impôts avec le 3e pilier

La Confédération encourage les versements au pilier 3a par la possibilité de les déduire du revenu imposable. De plus, les avoirs de prévoyance ne sont pas soumis à l’impôt sur la fortune, Les revenus d’intérêts et de gains en capital sont exonérés d’impôts sur le revenu et de l’impôt anticipé. Ce traitement fiscal avantageux a toutefois un bémol : les avoirs de prévoyance versés au pilier 3a sont bloqués jusque cinq ans avant l’âge de la retraite AVS et ne peuvent être retirés que sous certaines conditions (p. ex. pour le financement d’un bien immobilier).


Ne pas dépasser le versement maximal

Les versements annuels versés au pilier 3a sont plafonnés : 6768 francs pour les personnes affiliées à une caisse de pension et 33 840 francs pour celles qui ne le sont pas. Il n’est pas possible de verser plus que ce montant maximal. D’ailleurs, les banques et les assurances ne l'acceptent pas : certains établissements financiers retournent simplement le surplus mais d'autres retournent le versement en bloc. Si vous ne remarquez pas le retour de la transaction et manquez le délai de versement, vous ne pourrez pas faire valoir la déduction d’impôt l’année suivante.

Attention aux jours fériés

Afin que le versement au 3e pilier arrive bien à temps à l’établissement financier et puisse être déduit des impôts, il est conseillé d’effectuer la transaction avant les fêtes. Contrôlez au mieux si la banque a bien placé le versement sur le compte de prévoyance.