Astuces sur l'assurance protection juridique

L'assurance protection juridique

Les conseils de Comparis pour l'assurance protection juridique privée

  • Avant de contracter une assurance protection juridique privée, évaluez votre risque d'avoir un procès, avec votre employeur par exemple, votre bailleur ou encore lors de contrat d'achat, de vente ou autre.
     
  • Notez que les procès relevant du droit du travail, les procédures devant la commission d'arbitrage du droit de logement et les procédures devant le tribunal de l'assurance sociale sont gratuits pour les litiges allant jusqu'à 30 000 fr. En plus, vous pouvez avoir recours à l'assistance juridique gratuite si vous devez avoir un avocat mais que vous ne pouvez pas vous le permettre financièrement.
     
  • Helsana propose une assurance complémentaire ambulatoire peu chère du nom de Top contenant aussi une protection juridique santé. Cette assurance n'est recommandée que si vous voulez disposer d'une assurance complémentaire ambulatoire sans rien d'autre et non pas si vous souhaitez souscrire une assurance protection juridique exhaustive. L'assurance protection juridique santé est limitée aux litiges avec les médecins, les hôpitaux (par exemple en cas d'erreur de traitement), les titulaires d'une assurance responsabilité civile par exemple, en cas pour faire valoir ses droits à une rente) ainsi que la revendication de droits envers des tiers responsables.

Le conseil de Comparis pour l'assurance protection juridique circulation

  • Tout le monde, autant les automobilistes que les piétons, a intérêt à réfléchir à une assurance protection juridique circulation. C'est justement dans les cas concernant les maux au dos, les traumatismes liés aux accidents de circulation, et donc le montant de la rente ou le pourcentage d'incapacité de travail que la procédure juridique peut finir en bataille sur les coûts. La prime annuelle est modeste par rapport aux honoraires des avocats.

Généralités sur les assurances protection juridique

  • Vérifiez que vous ne possédez pas déjà une protection juridique (comprise dans une autre assurance ou assurance maladie, ou alors en tant que membre d'un syndicat, d'une association etc...).
     
  • La différence de prime peut s'élever jusqu'à 100 % et plus. Vous avez donc intérêt à demander plusieurs offres.
     
  • Choisissez de préférence une assurance protection juridique avec laquelle vous pouvez librement choisir votre avocat en cas de sinistre. Les juristes mandatés par les compagnies d'assurances ont plutôt tendance à trouver rapidement un arrangement ou alors à qualifier un procès de "sans issue". Les avocats mandatés par le client ne subissent pas de pression en ce qui concerne les coûts judiciaires.
     
  • Choisissez une assurance protection juridique que vous pouvez résilier chaque année.