Crédit

Données : le client n'a plus de secrets aujourd’hui

ANALYSES
|
Photo : iStock / filadendron

Le résultat de notre analyse sur la collecte de données de solvabilité est clair. Près de 90 % des Suisses l’ignorent : le client n’a plus de secrets depuis longtemps. Saviez-vous que les banques, sociétés de cartes de crédit, assurances, boutiques en ligne et autres entreprises ont accès aux données sur votre solvabilité ? Chez Comparis, vous pouvez désormais obtenir accès aux données vous concernant.

Les entreprises peuvent savoir si vous avez déjà fait l’objet d’une poursuite ou d’une procédure de recouvrement, si des actes de défaut de bien ont été émis ou s’il y a eu faillite. Pour accéder à ces données, un engagement contractuel au respect de la protection des données et un justificatif d’intérêt sont requis. 

« Il existe un intérêt légitime lorsque, par exemple, une entreprise est en mesure de présenter une commande en ligne, une offre contractuelle ou un formulaire d’inscription », explique Dominik Weber, expert Banque chez comparis.ch. CRIF, partenaire de Comparis pour les questions de solvabilité, compte à lui seul plus de 30 millions de consultations de données par an.

Les Suisses sous-estiment le cercle des entités ayant un droit d'accès

Parmi les personnes interrogées, près de 90 % ignorent que toutes les entreprises disposant d’un justificatif d’intérêt valable peuvent accéder aux données renseignant sur leur solvabilité.

Les personnes les mieux informées sont celles ayant un revenu brut inférieur à 4000 francs par mois : un répondant sur cinq environ sait que, en principe, toutes les entreprises ont accès aux renseignements sur la solvabilité. À l’inverse, les personnes ayant un revenu supérieur à 8000 francs sont moins bien renseignées sur le sujet. « Les personnes ayant un bas revenu doivent davantage se pencher sur la question », relève Dominik Weber, l’expert Banque. Une observation qui reflète en outre le fait que les personnes ayant un revenu faible font plus souvent l’objet de poursuites que ceux ayant un revenu élevé.

Vérifier régulièrement sa solvabilité

Dans les faits, les sociétés de renseignements économiques collectent des données concernant le comportement de paiement et des données d’identification. Leurs sources sont, d’une part, des données accessibles au public (p. ex. registre du commerce et publications à la FOSC) et, d'autre part, des données tirées de l'expérience de milliers d’entreprises en matière de paiements (poursuites, comportement de paiement, actes de défaut de bien et faillites). Sur cette base, les sociétés de renseignements économiques établissent ce que l’on appelle le score de solvabilité. Il tient également compte d’expériences positives concernant le comportement de paiement.

« Le score défini peut avoir d’importantes répercussions sur notre vie. En effet, il contribue à déterminer si nous pouvons payer sur facture, obtenir un logement ou un crédit », précise Dominik Weber.

Le conseil de Comparis : vérifiez régulièrement votre solvabilité – particulièrement après avoir honoré des retards de paiement ou des poursuites. Certes, les données sont mises à jour régulièrement. Il peut toutefois arriver que des fiches soient incomplètes ou erronées. Si vous suspectez des erreurs dans l’appréciation de votre dossier, vous pouvez demander à consulter les données vous concernant et en demander la rectification.

Renseignement sur la solvabilité disponible sur comparis.ch

Vous pouvez connaître votre solvabilité, entre autres via le renseignement sur la solvabilité de Comparis. Ce renseignement vous indique votre solvabilité personnelle ainsi qu’un classement par rapport au reste de la population suisse. Pour ce faire, quelques informations personnelles et une pièce d'identité suffisent afin de vous identifier formellement.

Méthode : enquête en ligne représentative réalisée par l'institut de sondage et d'études de marché innofact pour le compte de comparis.ch auprès d'un échantillon de 1047 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage a eu lieu en octobre 2018.