Immo et déménagement

Le premier appart’ à soi : coûts, infos et conseils

ANALYSES
|
Le premier appartement à soi est un évènement. Une bonne préparation aide à maintenir son budget.

Investir ses propres quatre murs pour la première fois est une expérience inoubliable. Reste que ce n’est pas uniquement une question d’émotions mais aussi une question de coûts. Le montant de l’investissement et des dépenses mensuelles qu’on est en mesure de s’offrir dépend de facteurs individuels. Comparis vous résume ce que coûte un appartement à soi et ce à quoi il faut encore penser.

Tous les coûts en bref

La règle d’or veut que les coûts globaux d’un appartement locatif, charges inclus, ne dépassent pas les 25-30 % du revenu net. C’est pourquoi, en matière de budget, on conseille souvent de veiller à ce que le loyer ne dépasse pas un quart du revenu net. De cette manière, les autres dépenses du quotidien sont assurées. Nous vous listons ci-après les frais à prendre en compte, classés par dépenses uniques et dépenses régulières, à l’exemple d’un appartement modèle.

Exemple de calcul pour un appartement de 2 pièces à Winterthour

 

Coûts uniques en CHF
Dépôt de garantie 3810,00 (3 mois de loyer maximum)
Aménagement Individuel
Véhicule pour le déménagement Environ 150,00/jour

 

Coûts réguliers/mois en CHF
Loyer (charges excl.) 1100,00
Charges (chauffage, conciergerie, etc.) 170,00
Électricité/Eau 60,00
Assurance ménage 50,00
Redevances Billag 40,00
Internet & TV 79,00
Place de parking/garage (le cas échéant) 80,00
Frais fixes pour cet appartement 1579,00

Ces chiffres sont donnés à titre d’exemple et peuvent différer des frais effectifs.

 

Pour avoir une idée d’un montant correct pour un loyer, le mieux est de s’informer sur les prix pratiqués dans les environs. Vous trouverez ici les prix des biens à vendre ou à louer parmi les annonces des 5 dernières années – de quoi gagner une vue d’ensemble, qui aide à bien estimer les offres sur le marché. Selon le lieu de domicile, l’imposition peut varier – pour éviter des passes financières difficiles, il est conseillé de se constituer des réserves. Un comparatif d’impôt peut être utile.

À la recherche d’un logement

Une fois le budget défini, la chasse au logement est ouverte : il se doit d’être confortable, moderne, d’avoir la bonne superficie ; d’être bien situé et pas trop cher. Sans oublier la proximité/l'accessibilité des transports, de magasins, d’activités de loisir et la disponibilité de places de parc... tous ces critères à prendre en compte si l’appartement doit rester en accord avec la situation de vie pour plus longtemps.

Pour gagner rapidement un aperçu du marché immobilier suisse, il existe de nombreuses plate-formes immobilières sur Internet. Mais inutile de chercher partout : le moteur de recherche immobilière de comparis.ch rassemble les 16 plus grands portails immobiliers en ligne.

Pour choisir dans quelle commune habiter, un comparatif d’impôt peut s’avérer utile. Par ailleurs, les sites des cantons et communes permettent de voir la vie sociale et les possibilités de loisir sur place. En parlant de communes : les administrations communales tiennent souvent des listes de logements vacants. Parfois, on trouve son bonheur dans les rubriques immobilières des quotidiens locaux. Il peut aussi être utile de rester à l'affût sur Facebook et autres plateformes – on y trouve souvent des annonces d’appartements.

Pour gagner du temps, un agent immobilier chargé de la recherche peut être une alternative. Seulement, il faut avoir à l’esprit que les agents immobiliers suisses facturent en général une provision de l’ordre d’un mois de loyer en cas de mandat fructueux.

 

 

Visite d’appartement et candidature

Vous avez trouvé le logement de vos rêves ? Dans ce cas, le candidat se doit de faire bonne figure : Soyez à l’heure au rendez-vous et montrez-vous sérieux et courtois pour doner une bonne impression.

Après la visite, il convient de remplir un formulaire de candidature et de le retourner au bailleur, dûment complété et accompagné de l’extrait du registre des poursuites. Souvent, une lettre de motivation peut être utile, car il peut y avoir un grand nombre de personnes intéressées, particulièrement des les zones d’habitation prisées. Pour en savoir plus et augmenter vos chances d’obtenir l'appartement de vos rêves, lisez l'article Candidature pour un logement : conseils.

Contrat de bail, caution et assurance

Ça y est, vous avez remporté l’appartement ! Reste le contrat de bail, que le bailleur vous soumettra pour signature. Le contrat mentionne, outre les informations personnelles, le montant du loyer, les frais de chauffage et charges, les frais pour le parking ou le garage. Lisez attentivement tout ce qui est indiqué avant de signer.

Généralement, la caution figure aussi sur le bail. Le montant de cette garantie peut représenter entre un et trois mois de loyer et doit être viré avant le début du bail sur un compte bloqué dédié, inscrit au nom du locataire. Si vous quittez le logement et qu’aucune dégradation de votre part n'est constatée, la somme sera rapidement débloquée et vous pourrez à nouveau en disposer librement.

Dans le cas où vos économies ne suffiraient pas à verser la caution exigée, il reste toujours l’option ‘assurance’. En effet, avec une assurance caution de loyer, vous n’avez pas besoin de laisser de dépôt auprès d’une banque ; vous payez annuellement des frais à l’assurance. Cela dit, la conclusion d’une assurance caution de loyer requiert l’accord du bailleur.

À propos d'assurance : une assurance ménage couvre les dommages incendie, vol, effraction, dégâts d’eau et vandalisme et devrait absolument être souscrite au début du bail. Veillez toutefois à ce que le montant d'assurance corresponde réellement à la valeur de l’inventaire : le mieux est de dresser une liste de tous les objets du ménage avec la valeur respective de l’inventaire global. Comme les primes varient d’une compagnie d'assurance à l’autre, il est conseillé de demander des offres. Réfléchissez également à une assurance responsabilité civile et protection juridique, une protection qui peut être utile dans le cas pas si peu probable d’un litige avec un voisin.

 

 

Déménagement : la reprise d’un appartement

La remise des clés est la dernière étape avant l'arrivée du véhicule de déménagement avec les effets personnels. Avec le bailleur, un constat d’état des lieux est dressé, document qui relève tous les défauts observés – murs et sols abîmés, décolorés ou usés, rayures sur les placards de la cuisine et sur les portes, etc. Soyez vous-mêmes très attentif à d’éventuels défauts avant de signer l’état des lieux. Car ce genre de constat sera à nouveau dressé à votre sortie. Si des dommages sont survenus au cours de votre bail, vous pouvez être mis à contribution des frais.

Déménager n’est pas une sinécure. Il faut organiser les véhicules et des personnes pour aider, ne rien oublier – une check-list détaillée est indispensable. Pour que tout soit prévu en temps et en heure, le déménagement doit être organisé quelques semaines avant le jour J. Les conseils pratiques pour le déménagement de Comparis vous aident à passer sereinement cette grande journée.