Propriété

Vendre un bien immobilier : monter son dossier soi-même ?

INFO
|
Conclure la vente de son bien : l’objectif de tout propriétaire désirant se séparer de son appartement ou de sa maison. Photo : iStock

Comment faire une description juste, concise et percutante de ma maison ? Quelles photos la mettent en valeur ? Et quel prix proposer ?

Beaucoup de questions se posent à la vente de son bien. Le dossier de vente en est la pièce maîtresse. En effet, un acquéreur potentiel sera prêt à payer plus pour quelque chose qui lui est présenté de façon séduisante. Les avantages d’investir dans un dossier professionnel.

Le dossier de vente complet : ce qui doit y figurer

Le propriétaire en mesure de présenter son bien sous un jour avantageux finira par le vendre à meilleur prix. Un dossier de vente devrait donc contenir les éléments suivants :

  • Informations sur le vendeur (nom, adresse, coordonnées)
  • Description succincte du bien à vendre (p. ex. nombre de pièces et étage, superficie, année de construction)
  • Conditions de vente (prix, disponibilité, etc.)
  • Description plus détaillée du bien à vendre (p. ex. agencement et taille des pièces, particularités telles qu’une cheminée ou une terrasse, aménagement à proximité)
  • Équipement du bien (p. ex. ascenseur, place de parking, garage)
  • Plans (plans de la construction et de la situation, plan du bien, plans de zones et de cadastre)
  • Photos récentes et professionnelles des pièces, du bien à vendre et de l’environnement
  • Extrait du livre foncier (copie)
  • Justificatif de l’assurance bâtiment (copie)

 

Ne pas sous-estimer ce que cela représente

Plus le dossier semble professionnel, meilleurs seront vos arguments de vente face à l'acquéreur. Celles et ceux qui souhaitent le constituer par eux-mêmes trouveront quantité de modèles sur Internet. Le style de la présentation devra toutefois être neutre/objectif et les formules pas trop vendeuses.

Rassembler tous les documents nécessaires représente toutefois une charge de travail considérable, sans oublier le risque de présenter le dossier avec un prix mal calculé. « Un bien ne peut pas être proposé à un prix changeant sans arrêt. Cela reviendrait à une commercialisation à outrance et le bien finirait entre les mains du nouveau propriétaire à un prix bradé », explique Michael Kohlas, expert Immobilier chez comparis.ch

Il est également important de prendre en charge les acheteurs potentiels, d’écarter leurs craintes éventuelles et de vérifier qu’ils détiennent bien les ressources nécessaires pour l'achat du bien. Et négocier le prix n’est pas non plus donné à tout le monde. 

Appui professionnel en matière de contrat

Les propriétaires qui ont délégué la vente de leur bien à un agent immobilier n’ont pas à se soucier du dossier à monter : cela est inclus dans la commission d'un agent immobilier sérieux. Il est néanmoins conseillé de jeter un dernier œil au dossier que le professionnel a élaboré et de vérifier que tous les documents nécessaires y figurent bien, que le texte se lit de manière fluide et qu’il n’y a pas de fautes d’orthographe.

Un agent immobilier se charge par ailleurs de passer les annonces et représente les intérêts du vendeur au moment de la rédaction du contrat de vente. Mais que coûte un tel service ?

Agent immobilier : un prix avec une contrepartie

Les coûts d'un agent immobilier s'élèvent, selon les régions et l’objet à vendre, entre 1 et 5 % du prix de vente environ. Partant de quelques informations sur le bien, il saura donner une première estimation et mener le processus complexe de vente avec le but d’obtenir le gain optimal pour l’appartement ou la maison.