Comparis
Newsletter
fr

Assurances

Auto & moto

Immobilier

Crédit & hypothèques

Comparateur de prix

Santé & prévoyance

Autres services

Comparis

Menu

Crédit & hypothèquesHypothèquesFaire expertiser son bien immobilier
Propriété

Faire expertiser son bien immobilier

25.11.2020

Photo : iStock/ Gremlin

Le prix de vente de tel ou tel bien immobilier est-il justifié ? Comment estimer la valeur approximative d’une maison ? Qui peut vous y aider ? Explications avec Comparis.

Pourquoi faire expertiser un bien immobilier ?

Mettre le prix de vente et l’état du bien en parallèle

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, on n’achète pas un bien immobilier tous les jours. Plusieurs méthodes d’évaluation permettent d’en déterminer le prix de vente. L’état du bien constitue l’un des points d’ancrage des négociations sur le prix et du financement qui s’en suit. Avant d’acheter un bien immobilier, il convient donc d’en examiner le bâti de fonds en comble et d’identifier les éventuels travaux d’entretien et de rénovation.

Contrôler la performance énergétique du logement

Souvent, dans les biens anciens, le système de chauffage et l’enveloppe du bâtiment nécessitent des travaux de rénovation. Renseignez-vous pour savoir si un diagnostic énergétique du bâtiment a été réalisé récemment, l’idéal étant qu’un certificat CECB ait été établi.

Qu’est-que le certificat CECB ?

Uniformisé partout en Suisse, le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) évalue la qualité de l’enveloppe du bâtiment et l’efficacité énergétique globale des équipements techniques du bâtiment. Cet outil permet de définir si votre bien immobilier a été construit de manière durable – les équipements techniques du bâtiment sont alors examinés de près. Le produit de base du CECB est l’étiquette énergie officielle. Le CECB Plus contient un rapport consultatif supplémentaire sur l’opportunité de réaliser des travaux de rénovation ou de perfectionnement. L’établissement du certificat CECB est facultatif, mais certains cantons envisagent de le rendre obligatoire en cas de transfert de propriété du bien ou de remplacement de son système de chauffage.

Quelles répercussions ce certificat a-t-il sur le prix ?

L’objectif du CECB est d’instaurer la transparence sur le marché de l’immobilier. Le CECB est émis pour un bâtiment et reste valable même après un transfert de propriété. Dans ce cas, le CECB est remis au nouveau propriétaire du bâtiment. Ce certificat est un critère de décision important pour les acheteurs ; il aide à déterminer si des travaux de rénovation sont nécessaires et à juger de l’efficacité énergétique du bien. Si des travaux de rénovation sont à prévoir, le prix de vente doit en tenir compte.

Faire expertiser son bien par un agent immobilier

Avant d’acheter un bien immobilier, il est aussi possible de faire appel à un agent immobilier pour en examiner le bâti et en déterminer la valeur. Un professionnel saura repérer les points faibles et les dégradations et, le cas échéant, proposer les travaux de rénovation propres à y remédier. Qui plus est, il connaît le marché de la région. Certes, un agent immobilier peut contracter tant avec l’acheteur qu’avec le vendeur, mais cela n’est possible que dans le cadre de la signature d’un contrat de courtage d’indication, et l’agent doit vous en informer. En cas de double courtage prohibé, le courtier n’est pas en droit d’exiger le versement d’une commission.

Pourquoi les établissements hypothécaires vérifient-ils la valeur du bien ?

Généralement, les établissements hypothécaires font établir le prix de vente par leur propre service d’expertise et appliquent le principe de la valeur la plus faible. Autrement dit, si l’établissement estime que la valeur du bien est inférieure au prix de vente, l’acheteur doit revoir son apport personnel à la hausse ou (dans le cadre de l’acquisition d’un bien pour y loger) mobiliser ses avoirs des 2e et 3e piliers pour obtenir le financement.

Articles similaires

Haut de page

Newsletter

Restez informés avec les bons plans et les conseils d'experts en matière de santé, d'argent et d'impôts.

En m'abonnant à la newsletter, j'accepte le traitement de mes données conformément à la Déclaration de protection des données de comparis.ch

comparis.ch
  • A propos de Comparis.ch

  • Médias

  • Offres d'emploi

Réseaux sociaux
Langue
  • DE
  • FR
  • IT
  • EN
  • Contact
  • Confidentialité
  • Juridique
  • La Rédaction

© 1996–2020 comparis.ch SA, Birmensdorferstrasse 108, 8003 Zurich, +41 44 360 52 62