Assurance ménage & RC

Sous-assurance


On parle de sous-assurance lorsque le montant d'assurance est inférieur à la valeur effective de l'inventaire. Elle a des conséquences indésirables pour le preneur d'assurance en cas de sinistre. En règle générale, l'indemnisation sera réduite au pro rata de la valeur non assurée de l'inventaire. Certaines compagnies d'assurance renoncent à faire valoir un cas de sous-assurance. Afin d'éviter cette situation, il est utile de calculer exactement la valeur de l'inventaire et de l'adapter de temps en temps. Les prestations d'assurance au «premier risque» ne sont pas concernées.

 

Un exemple :

Luca et Nicole ont emménagé ensemble il y a quelques années et ont souscrit une assurance ménage à 60 000 francs. Au cours des dernières années, ils ont acquis divers nouveaux meubles, appareils électroniques, vêtements etc. L'inventaire commun s'élève à présent à 90 000 francs. Le couple se trouve donc en situation de sous-assurance. Un dégât des eaux endommage, voire détruit des meubles et des objets pour une valeur de 60 000 francs. Comme il y a sous-assurance, la compagnie n'indemnisera que les deux tiers du dommage, à savoir 40 000 francs :

La sous-assurance s'établit sur la base des 60 000 francs assurés par rapport aux 90 000 francs effectifs, ce qui revient aux deux tiers de la valeur. Par conséquent, l'assureur ne rembourse que 2/3 x 60 000 = 40 000 francs. Les 20 000 francs restants sont donc à la charge de Luca et Nicole.