Assurance ménage et RC

Assurance ménage : dans quelle région de Suisse la somme assurée de l’inventaire est-elle la plus élevée ?

ANALYSES
|
Photo : iStock / wakila

C'est dans certains cantons romands que l’on observe les ménages dont la valeur de l’inventaire est la plus élevée, locataires et propriétaires confondus. Concernant l’inventaire des ménages, le montant assuré est jusqu’à 20 % plus élevé sur la Goldküste zurichoise que dans la ville de Zurich. Une analyse Comparis sur les sommes assurées dans l'assurance ménage le révèle.

Assurances ménage économiques

Qui détient l’inventaire le plus élevé de Suisse ?

C'est dans le district vaudois Gros-de-Vaud qu’on observe l’inventaire le plus élevé de Suisse, locataires et propriétaires confondus. La valeur centrale de l’inventaire pour un appartement de 4,5 à 6 pièces s’y élève à 128 000 francs – plus que partout ailleurs en Suisse, comme l’indique une analyse d’offres d'assurance ménage demandées via Comparis.

Avec un inventaire de 125 000 francs respectivement, deux autres districts romands, Morges et Nyon, arrivent en deuxième place, dépassant même Meilen (Zurich) et La Broye (Fribourg) où la valeur s’élève à 120 000 francs dans les deux cas. Meilen affiche ainsi la valeur la plus élevée du canton de Zurich, dépassant de 20% la valeur centrale observée dans la ville de Zurich, qui est de 100 000 francs.

« À Meilen, le coefficient d’impôt est bien plus bas qu’à Zurich, ce qui attire les personnes fortunées. Et les personnes ayant davantage de ressources ont tendance à s’offrir un plus grand standing pour leur inventaire », commente F. Papp.

Qui détient l’inventaire le plus faible de Suisse ?

En bas de l’échelle pour la catégorie d’appartements analysée dans l’étude (4,5 à 6 pièces), se trouve le canton d’Obwald (non divisé en districts) avec une valeur centrale de 93 250 francs – soit 27 % de moins que dans le district de Gros-de-Vaud. L’inventaire est assuré à une somme un peu plus élevée à Sion et à Saint-Gall, soit respectivement 93 500 et 94 000 francs.

Sur quelle base la somme assurée est-elle définie ?

« La somme assurée dépend entre autres de la taille du logement, de son niveau d'aménagement et du nombre de personnes vivant dans le ménage », explique Frédéric Papp, expert Banque chez Comparis. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), la taille moyenne des ménages à Gros-de-Vaud est de 2,52 personnes, se situant au-dessus de la moyenne suisse qui est de 2,23 personnes. À Nyon et Morges aussi, les chiffres dépassent la moyenne nationale.

Quel district se positionne au 1er rang pour l'assurance des appartements de 3 à 4 pièces ?

Le classement suisse offre un tableau comparable pour les appartements de 3 à 4 pièces. Les habitants du district de Höfe, dans le canton de Schwytz sur les rives du lac de Zurich, assurent leurs biens à 80 000 francs. Höfe, commune à la fiscalité la plus attrayante avec celles de Freienbach, Feusisberg et Wollerau est connue pour être un lieu de résidence privilégié des personnes aisées.

Les occupants d’appartements de 3 à 4 pièces dans les districts de Gros-de-Vaud et de Morges ont une couverture ménage de respectivement 77 000 francs. À Nyon comme à Dorneck (SO) et à Münschwilen (TG), la somme d'assurance centrale s’élève à 76 000 francs, contre 75 000 francs à Meilen.

Dans le Jura bernois (BE), la couverture de l’inventaire est la plus basse : 58 000 francs. Pour douze autres districts, dont Thoune (BE), Sissach (BL) et La Gruyère (FR), elle s’élève à 62 000 francs. On observe également un prix central de 63 000 francs dans 14 districts, dont Berne-Mittelland (BE), Bienne (BE) et Emmental (BE).

De grandes différences dans l'assurance ménage des appartements de 1 à 2,5 pièces

F. Papp note les plus grandes différences dans la catégorie des appartements de 1 à 2,5 pièces. Les résidents des districts de Rheinfelden (AG), Rheintal (SG), Werdenberg (SG), Dielsdorf (ZH) et Pfäffikon (ZH) ont assuré leur inventaire à 50 000 francs respectivement. Dans la ville de Neuchâtel et dans le Jura bernois, la valeur centrale est la plus basse : 31 000 francs, soit 38 % d’écart avec la valeur médiane la plus élevée. Entre les deux, on trouve Sense (FR) avec 34 000 francs ainsi que Sierre et Frauenfeld avec 35 000 francs respectivement.

« Les différences de sommes assurées s’expliquent entre autres par le pouvoir d'achat par tête, qui est inférieur à la moyenne à Neuchâtel, et surtout dans le Jura bernois », précise F. Papp.

Y a-t-il des différences dans la somme assurée entre la ville et la campagne ?

Il est également intéressant d’observer les différences de sommes assurées entre districts ruraux et urbains ainsi que les communes fiscalement attrayantes en périphérie. Dans les villes de Zurich, Lucerne, Bâle, Genève et Saint-Gall, par exemple, les valeurs centrales se situent bien en-deçà des valeurs observées dans les districts ruraux et ce, toutes tailles d’appartement confondues. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), les villes comptent davantage de ménages d’une personne et les logements y sont généralement plus chers et plus petits qu’à la campagne. « De plus, les jeunes préfèrent généralement vivre dans un environnement urbain alors que les familles privilégient les régions rurales », souligne F. Papp.

Comparez les primes