Rapport Pilier 3a

Pilier 3a : potentiel d'économies d'impôts

Prévoyance
La nécessité de réformes pèse sur l’AVS et sur la prévoyance professionnelle. Le 3e pilier, facultatif, en devient donc d’autant plus important. Les versements au pilier 3a dégagent des rendements élevés, parfois à deux chiffres. Telles sont notamment les conclusions du Rapport Pilier 3a de Comparis.

En effectuant des versements au pilier 3a, les consommateurs et consommatrices font d’une pierre deux coups : ils bénéficient d’économies d’impôts tout en se constituant un capital prévoyance pour leur retraite. Ce sont en effet les conclusions auxquelles parvient le Rapport Pilier 3a de Comparis. Il répond, entre autres, aux questions suivantes :

  • Pour quelle raison est-il bon de consulter les taux des comptes de pilier 3a ?
  • Puis-je ouvrir plusieurs comptes de pilier 3a ? Quel en est l’avantage ?
  • Quels chefs-lieux cantonaux offrent l’économie d’impôts la plus élevée en détenant plusieurs comptes de pilier 3a ?
  • Peut-on retirer des avoirs de pilier 3a à tout moment ?
  • À combien s’élève l’économie d’impôts en cas de versements au pilier 3a dans les 26 chefs-lieux cantonaux ?

Prévoyance : les épargnants renoncent sciemment à de meilleurs rendements

Une enquête représentative de comparis.ch a permis d’établir que près de deux tiers des actifs effectuent des versements au pilier 3a pour leur retraite. Un bémol toutefois : moins de la moitié des personnes interrogées a déjà effectué un comparatif des taux. Nombreux sont ceux à renoncer ainsi, de façon volontaire, à des rendements plus élevés.

Plusieurs comptes de pilier 3a : économie d’impôts

En répartissant ses avoirs de pilier 3a sur plusieurs comptes et en effectuant des retraits échelonnés, un épargnant économise en moyenne un quart d’impôts. À Genève, ce sont même près de 80 % avec trois comptes de pilier 3a.

Les versements au pilier 3a, même modestes, dégagent des rendements allant jusqu’à 36 %

Il est intéressant de se constituer un troisième pilier, même avec des montants modestes, surtout là où l’imposition est élevée. À Sion, dans le chef-lieu du canton du Valais, l’économie d’impôt s’élève par exemple à 36 francs pour un versement de 100 francs.

Parution : 2019
Auteurs : Leo Hug et Frédéric Papp, experts Argent

 

Télécharger le rapport