Les recherches de véhicules diesel au plus bas

Analyse Comparis : la demande en voitures diesel a chuté d'environ un tiers


La vague anti-diesel prend de l’ampleur et dépasse les frontières allemandes. En Suisse également, le diesel perd du terrain : la demande en véhicules diesel sur comparis.ch a chuté d’environ un tiers, atteignant un plus bas record.

Zurich, le 6 mars 2018 – Dans un récent arrêt, le tribunal administratif fédéral de Leipzig, dernière instance administrative, a donné aux villes allemandes le droit d’interdire la circulation de véhicules diesel. Depuis, la polémique enfle également en Suisse : le week-end dernier, Luc Barthassat, le chargé des transports genevois, a annoncé vouloir instaurer une interdiction temporelle de circuler pour les vieux véhicules diesel. Aujourd’hui, la baisse de popularité du diesel se fait aussi fortement ressentir sur le marché automobile, comme l’indique la récente analyse du comparateur sur Internet.

Les recherches de véhicules en baisse de 30 %

La demande en véhicules diesel neufs et d’occasion dans l’Espace automobile de Comparis a atteint un plus bas record en 2018. En janvier 2015, les véhicules diesel représentaient encore 66 % des recherches tenant compte du carburant. En janvier 2018, ce chiffre a sombré à 46 % (pour un total de 438 717 recherches). Cela correspond à un recul de 30 %. Sur la même période, la demande en voitures essence s’est accrue de 49 %.

Des reculs marquants sur fond d'actualité

Les recherches de véhicules diesel dans l’Espace automobile de Comparis ont connu un premier recul marquant à l’éclatement du scandale des véhicules diesel Volkswagen en octobre 2015. Après cet évènement, le volume des recherches n’a plus jamais rejoint celui des années précédentes.

L’évolution continuellement à la baisse a été suivie d’un autre fléchissement sensible, de 12 %, en août 2017. « Ce fléchissement est manifestement lié à la décision du tribunal administratif de Stuttgart. Le 29 juillet 2017, il a été le premier en Allemagne à fondamentalement autoriser les interdictions de circuler pour certaines voitures diesel », observe l’Expert Mobilité de Comparis, Harry H. Meier.

Le flou juridique suscite l’incertitude

Devant le plus bas record qui s’observe aujourd’hui, Harry H. Meier table sur un nouveau recul de la demande pour les mois à venir et déclare que « La raison à cela est l’absence de clarté sur la situation juridique. » En Allemagne, les véhicules mis en circulation avant 2011 risquent d’être soumis aux interdictions temporaires de circuler locales à partir d’avril 2018. Dès Septembre 2019, d’autres restrictions sont possibles pour les véhicules produits entre 2011 et 2015. Certes, aucune interdiction n’est prévue à ce jour pour les voitures datant de 2015 ou après. « Pourtant, l’incertitude régnante perturbe les potentiels acheteurs », pense Harry H. Meier. 

Car il n'est pas clair que les éventuelles interdictions en Allemagne concerneront effectivement les voitures avec une plaque d’immatriculation étrangère. Face aux restrictions prévues, l’expert donne aux conducteurs suisses d’une diesel le conseil suivant : « les personnes détenant un véhicule ou souhaitant en acheter un devraient s'assurer que la voiture est conforme à la norme Euro 6. Cela est le plus souvent le cas pour les voitures construites à partir de janvier 2015. Ces véhicules ne sont actuellement pas touchés par les interdictions qui risquent de tomber. »

 

Méthode
Plus de 60 millions de recherches de véhicules ont été prises en compte dans l’analyse portant sur les recherches de voitures diesel effectuées entre janvier 2015 et janvier 2018 sur comparis.ch. Avec plus de 200 000 véhicules neufs et d’occasion, comparis.ch dispose de la plus grande offre en ligne de voitures.

Liens supplémentaires

https://www.comparis.ch/carfinder/default

 

Plus d’informations
Harry H. Meier
Expert Mobilité
Téléphone : 044 360 53 91
Courriel : media@comparis.ch
comparis.ch

 

Expert Mobilité au Salon de l’automobile de Genève
L’expert Mobilité de Comparis, Harry H. Meier, sera présent sur le Salon international de l’automobile de Genève au cours des deux journées réservées à la presse, les 6 et 7 mars 2018, et se tiendra à la disposition des médias pour fournir des déclarations ou des estimations : tél.
079 237 81 07.

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch