Les primes automobile à un plus bas record

Une analyse Comparis sur les frais d’assurance révèle un fort recul des prix


Les assurances automobile n’ont jamais été aussi bon marché. Au cours des dix dernières années, les primes ont chuté d’un bon cinquième en moyenne. Ce sont les hommes jeunes qui profitent le plus de ce recul des prix, comme le révèle une analyse de comparis.ch.

Zurich, le 23 août 2018 – Les primes d'assurances pour les véhicules à moteur n’ont jamais été aussi basses. D’après une analyse du comparateur sur Internet comparis.ch, le coût d’une assurance casco complète pour les voitures compactes et les voitures de classe moyenne a reculé d'un peu plus de 18 % en moyenne depuis 2008. Les automobilistes de moins de 25 ans bénéficient même de primes ayant baissé d'environ 22 % en moyenne. Dans le cadre de cette étude, Comparis a analysé l’évolution des primes pour une assurance casco complète sur la base des demandes d’offre effectuées sur comparis.ch entre 2008 et 2017. Les primes calculées concernent deux profils de conducteur et trois modèles de véhicule différents.


Les hommes de moins de 25 ans paient 38 % en moins

Les hommes de moins de 25 ans sont les gagnants de cette guerre des prix. Leurs primes d’assurance pour les véhicules à moteur ont chuté de 38 % depuis 2008. Cette baisse est deux fois supérieure à celle dont bénéficient les hommes de plus de 30 ans, qui ont vu, eux, leurs primes reculer de 19 % seulement.

Malgré cette baisse de prix, les jeunes conducteurs paient toujours nettement plus pour l’assurance casco complète que leurs homologues plus âgés. Toutefois, l’écart diminue rapidement : en 2013, les jeunes conducteurs payaient encore environ 80 % plus cher que les hommes de plus de 30 ans (en moyenne, 2152 francs par an contre 1193 francs pour les modèles analysés). Aujourd’hui, cette différence n’est plus que de 66 %.

Les femmes paient 17 % de moins qu’il y a dix ans

Globalement, les femmes paient moins que les hommes pour les primes de la casco complète. En 2017, les conductrices de plus de 30 ans payaient 16 % de moins que les hommes dans la même tranche d’âge. Quant aux jeunes conductrices, elles payaient 9 % de moins que les hommes de leur génération. 

Les femmes ont également vu leurs primes baisser ces dix dernières années. Depuis 2008, les primes ont reculé de 17 % en moyenne tant pour les jeunes conductrices que pour les femmes plus âgées.

« L’analyse a révélé que contrairement à ce qui s’est passé chez les hommes, l’écart de prix s’est à nouveau creusé chez les femmes ces dernières années », explique Andrea Auer, experte Mobilité chez Comparis. Ainsi, en 2017, les jeunes conductrices payaient des primes en moyenne 80 % plus élevées que celles des conductrices plus expérimentées. « À l'inverse, la différence de prix entre les hommes et les femmes s’est réduite au cours des cinq dernières années. » Les hommes ne payaient plus que 19 % de plus que les femmes en 2017, alors que cette différence était encore supérieure à 30 % en 2013.

La plus forte baisse des prix a eu lieu ces dernières années

Tant pour les hommes que pour les femmes, la plus forte diminution de prix a été enregistrée ces dernières années. En effet, les assureurs ont baissé leurs primes de 16 % en moyenne entre 2013 et 2017. Avant cela, le recul enregistré en cinq ans n’était que de 2 %. Les primes payées par les jeunes conducteurs ont, quant à elles, baissé de 15 % ces cinq dernières années.

Selon A. Auer, ce recul est dû entre autres au durcissement des conditions sur le marché : « La concurrence dans le secteur des assurances automobile s’est fortement accrue ces dernières années suite à l’arrivée d’assureurs directs. » Elle explique également que le lancement de nouveaux produits par les assureurs traditionnels – notamment de solutions d’assurance conçues spécifiquement pour les transactions en ligne – a également eu un impact sur la structure des prix. « De nombreux contrats d’assurance arrivent à échéance à la fin de l’année en cours. Si l’assuré ne s'occupe pas de résilier son contrat de lui-même, sa police d’assurance se prolonge automatiquement », fait-elle remarquer tout en indiquant que, souvent, les clients passent ainsi à côté d’une belle occasion de faire des économies importantes.

 

Méthode
comparis.ch a analysé l’évolution des primes dans le cadre des demandes d'offres effectuées entre 2008 et 2017 sur comparis.ch pour les produits d'assurance casco complète de onze assureurs (Allianz Suisse, Axa, Bâloise Assurances, Dextra, Elvia, Generali, Helvetia, La Mobilière, Smile.direct, Vaudoise et Zurich). Cette analyse a été réalisée sur la base de deux profils donnés (profil « jeune conducteur » : nationalité suisse, 20-24 ans ; profil « plus de 30 ans » : nationalité suisse, 30-40 ans. Dans les deux cas, kilométrage considéré : 7000 -14 000 km/an; ancienneté du véhicule 30-42 mois) et de trois modèles de véhicule différents (VW Polo 1.2 et 1.4, Skoda Octavia Combi 2.0 l et Audi A4 Avant 2.0).

 

Plus d’informations
Andrea Auer
Experte Mobilité
Téléphone : 044 360 53 91
Courriel : media@comparis.ch
c
omparis.ch

 

Nous contacter

Relations de presse
Téléphone +41 44 360 53 91
Courriel media@comparis.ch