Droit et législation

Capteurs de pression des pneus : obligatoires en Suisse

ACTUALITÉ
|
Attention : une pression insuffisante des pneus augmente la consommation en carburant et le risque d'accident. Photo : iStock / BartekSzewczyk

Le législateur fait monter la pression : depuis le 1er novembre 2014, tous les véhicules neufs devront être équipés d'un dispositif TPMS (Tyre Pressure Monitoring System). Mais tous les capteurs ne se valent pas.

Une pression insuffisante des pneus n'augmente pas seulement la consommation en carburant, mais aussi le risque d'accident. C'est pourquoi par le passé, les automobilistes risquaient déjà la contravention lorsqu'ils se déplaçaient avec des pneus largement pas assez gonflés.

Les capteurs de pression des pneus doivent permettre aux automobilistes de surveiller la pression de leurs pneus de façon régulière. Depuis 2014, tous les véhicules nouvellement immatriculés en Europe et en Suisse doivent donc être équipés d'un dispositif TPMS (Tyre Pressure Monitoring System).

Comment fonctionnent les systèmes de contrôle de la pression des pneus ?

On distingue entre des systèmes à mesure directe et indirecte :

Système à mesure directe

Dans le système direct, aussi appelé système actif, les capteurs effectuent la mesure de la pression actuelle directement sur le pneu. Celle-ci est ensuite transmise en continu au tableau de bord pour y être affichée, permettant à l'automobiliste de pouvoir la voir à tout moment.

Système à mesure indirecte

Le système indirect, aussi appelé système passif, comptabilise le nombre de tours de la roue et signale les écarts. Il a recours aux capteurs existants utilisés par les systèmes ABS et ESP. Comment cela fonctionne-t-il ? En cas de baisse de la pression des pneus, la circonférence de la roue diminue, faisant augmenter du même coup le nombre de tours de la roue et permettant ainsi au capteur de détecter cette baisse de pression. C'est le système dont sont le plus fréquemment équipés les véhicules neufs. Il est nettement moins cher et il répond à toutes les dispositions réglementaires. Selon le TCS, il est toutefois moins fiable que le procédé de mesure directe. En effet, une baisse éventuelle de pression n'est affichée qu'avec un certain décalage.

Notre conseil : continuez à régulièrement vérifier la pression de vos pneus à la station-service afin d’éviter des accidents et des coûts supplémentaires. Une pression trop basse fait augmenter votre consommation de carburant et vos pneus s'usent plus rapidement. Le taux de perte de pression est d'environ 0.1 bar par mois.

Les pneus neige doivent-ils être équipés de capteurs ?

Seuls les pneus équipés d'un système de contrôle direct doivent l'être, les systèmes de contrôle indirect n'ayant, eux, pas recours à des capteurs de pression des pneus. Il n'est pas obligatoire d'équiper les roues de secours.

Ai-je l'obligation d'équiper mon véhicule ultérieurement ?

Non. L'obligation portant sur les systèmes de contrôle de la pression des pneus ne concerne que les véhicules neufs, entrés sur le marché suisses à compter du 1er novembre 2014. Les véhicules importés récemment comportent déjà des capteurs de pression des pneus.

Combien cela coûte-t-il de faire équiper son véhicule à posteriori ?

Un système de contrôle coûte entre 100 et 200 francs par capteur, hors montage. S'ajoutent à cela les frais supplémentaires engendrés par le changement de pneus et l'équipement du jeu de pneus neige avec des capteurs additionnels. Chaque capteur, montage inclus, se chiffre entre 100 et 200 francs. Il vous faudra donc compter environ 1000 francs pour couvrir la totalité des frais.

La pile du capteur a une durée d'utilisation estimée à 100 000 - 150 000 km. Passé cette limite, il faut changer le capteur entier.

Quel capteur de pression des pneus dois-je avoir ?

Demandez à votre concessionnaire automobile, votre revendeur de pneus ou bien recherchez sur Internet, sur le site du TCS, par exemple.

À la recherche de nouveaux pneus pour votre voiture ?